Prêt-à-pousser1

Quand on est une jeune pousse sur le web et que le budget communication ne permet pas toutes les fantaisies, il faut savoir user à bonne dose des réseaux sociaux. C’est ce que fait la startup Prêt à Pousser en cultivant l’art de l’échange avec sa communauté. Ma petite pousse, ô ma petite pousse, ça ressemble à quoi une stratégie social media façon Prêt à pousser ? Lucile Sanquer, content manager et porte-parole des pousses en herbe, nous répond.

C’est quoi le jardin Prêt à pousser ?

Chez Prêt à pousser, nous avons pour but de ramener de l’étonnement dans la cuisine. Pour cela, nous concevons des produits à faire pousser chez soi très simplement, puis à déguster. Le premier produit que nous avons lancé est la Botte de Pleurotes, une boîte à bichonner quelques jours. Au bout de 10 jours de cocooning, une belle botte de délicieux champignons sort directement de la boîte. Nous proposons également un jardin potager d’intérieur, Lilo, idéal pour cultiver les plantes aromatiques toute l’année et destiné à tous ceux qui n’ont pas de jardin ou/et qui n’ont pas la main verte.

Et vous poussez sur quels réseaux sociaux ?

Nous avons choisi d’être présents sur Facebook dès le début de l’aventure Prêt à Pousser, suivi quelques mois plus tard par Twitter et encore un peu après par Instagram. Aujourd’hui, nous sommes surtout présents sur Facebook et Instagram. Facebook parce qu’il permet à toute notre fantaisie de s’exprimer avec des formats très libres, et Instagram parce que nos produits sont très visuels et gagnent à être mise ainsi en avant, en situation. Instagram nous permet aussi de susciter la curiosité. Avec Twitter nous avons une autre approche. Il s’agit surtout de toucher un public différent, d’entrepreneurs, de blogueurs ou de journalistes, sur des sujets plus propres au fonctionnement de la startup.

Petites pousses, grandes pousses, jeunes pousses, qui poussent sur vos réseaux ?

On a des fans de 7 à 77 ans, majoritairement des femmes. Et parmi eux, des adeptes de Prêt à Pousser, tout autant que des curieux, des amoureux de la Nature, et même des plus sceptiques qu’il nous faut convaincre. C’est d’ailleurs ce qui constitue l’enjeu de notre communication sur les réseaux sociaux, convaincre le plus grand nombre avec un message unique et original, en étant conscients de la diversité de notre public ! Nous proposons à chacun de nos clients d’offrir un kit à champignons à l’école de son choix en postant une photo de lui avec son kit sur notre page Facebook. Cela nous permet de mettre en avant les témoignages de nos super clients, ce qui est une force pour une jeune entreprise, et ces mêmes clients deviennent ainsi de vrais ambassadeurs de notre marque.

Pour les jeunes pousses (startups) comme vous, les réseaux sociaux, un passage obligé ?

Oui, c’est aujourd’hui nécessaire, car vous avez beau avoir le produit le plus innovant et génial du monde, si vous n’en parlez pas, ça ne fonctionnera pas. Les réseaux sont devenus un passage obligatoire pour la communication des startups, et c’est un formidable outil pour faire parler de vous à grande échelle ! Avec une bonne stratégie sur les réseaux et un peu de créativité, vous pouvez faire des merveilles avec un budget tout petit, idéal pour les startups ! C’est humain, on fait plus confiance à de vraies gens au travers de leurs témoignages, qu’à de la publicité ! Pour Prêt à Pousser, les réseaux sociaux c’est l’occasion de faire notre pub, mais aussi, et surtout de construire et présenter notre univers de marque, d’apporter d’autres contenus à notre communauté, avec un ton qui nous est propre.

Et la récolte ou ROI dans tout ça ?

Il y a toute une partie qui est mesurable, quantifiable et sur laquelle on se base pour déterminer si nos actions ont été rentables ou non, et les classer entre elles, pour savoir ce qui parle le plus à notre cible. Avec des outils très simples et un bon webmarketeur, on peut compiler un certain nombre de données sur nos actions (impressions, clics, achats…). En termes de ventes pures, on peut tout suivre avec un bon vieux Google Analytics. Par contre, il y a toute une partie notoriété qui est primordiale, et plus difficilement quantifiable. Mais on en voit les effets sur le long terme

Des envies de nouvelles pousses sur les réseaux ?

Nous étudions avec attention le potentiel de retombées et notre marge de manœuvre sur les différents réseaux avant de nous lancer, tout en se faisant plaisir bien sûr. L’idée c’est de ne pas multiplier les réseaux avec une faible visibilité, pour se concentrer sur ceux qui fonctionnent bien pour nous, qui sont adaptés à notre image de marque ou auxquels nous pouvons nous adapter et communiquer d’une manière originale. On est en train de se lancer sur Rive, un réseau tout nouveau et très prometteur, une sorte d’Instagram avec la géolocalisation à l’honneur. Prêt à Pousser pourrait avoir une vraie carte à y jouer.

The following two tabs change content below.

Aurore BISICCHIA

Editrice - Rédactrice Web
Rédactrice web, je propose de mettre mon savoir-faire à votre disposition afin d’améliorer les performances en matière de référencement naturel de vos sites, mais également afin de proposer à vos lecteurs des textes de qualité, à valeur ajoutée.