NewWind Arbre à vent

Partons à la rencontre de celles et ceux qui imaginent le monde de demain ! Quand les startups ont le nez levé vers l’innovation, certaines d’entre elles grandissent en même temps qu’elles façonnent une communauté d’hommes et de femmes prêts à les soutenir. Où ça ? Mais sur les réseaux sociaux, pardi ! Rencontre avec la startup NewWind et ses arbres à vent qu’elle compte bien semer de par le monde.  

Dites-nous tout, quelle est cette nouvelle espèce d’arbre que NewWind plante çà et là ?

[Hélène Bédon-Rouanet, directrice de la communication NewWind] — Notre première solution est l’Arbre à Vent, une éolienne urbaine inspirée de la nature en forme d’arbre dont les feuilles sont des mini turbines. Cumuler les petits Watts, un à un, modestement, mais tous les jours, pour en faire des kW, c’est le pari que propose notre startup NewWind R&D depuis 2011. Grâce à des solutions d ’auto- production d’électricité alliant le design architectural à une technologie que nous avons développée, le moindre souffle d’air est capté pour être transformé en électricité.

Comment l’arbre à vent NewWind prend-il ses racines sur les réseaux sociaux ?

H. B.R. — Notre arbre puise ses racines dans plusieurs réseaux très complémentaires : Facebook, Twitter, YouTube, Pinterest et Instagram. Facebook est là depuis l’origine du projet. Nous avons développé une communication de proximité en postant nos « avant-premières », nos coulisses. Nous avons de très nombreux commentaires, questions et réactions avec notre communauté. NewWind innove dans le secteur de l’énergie et les premiers soutiens se sont manifestés sur Facebook spontanément. C’est une communication conversationnelle, très virale. Les gens ont beaucoup à dire sur leur rapport à l’énergie et comment ils souhaitent se la réapproprier.

Sur Twitter, nous avons une communication BtoB. Et sur Instagram, nous invitons le public à poster ses propres photos des premiers Arbres à Vent que nous plantons. L’Arbre à Vent est planté dans l’espace public, aussi les réseaux sont un prolongement presque naturel pour en savoir plus ou témoigner de « son » arbre.

Un souvenir d’une action marquante dont les réseaux se seraient fait l’écho ?

H. B.R. — La plantation de deux Arbres à Vent pendant la COP21 au Bourget a été un grand événement pour notre start-up. Les Arbres ont été photographiés par le monde entier et nous avons vu de nombreux blogs et réseaux parler de nous de façon complètement autonome et dans toutes les langues. Notre innovation étant très visible sur l’espace public, elle génère du contenu presque spontanément et surtout elle est inspirante. Il y a même des personnes sur Facebook qui répondent à notre place à des questions techniques et qui donnent les bonnes réponses ! Les personnes actives sur les réseaux savent chercher l’info, la relayer et la mettre en valeur.

Le printemps arrive…les Arbres à Vent aussi !

Posté par Arbre à Vent sur lundi 21 mars 2016

Parlons business. Pensez-vous pouvoir développer le chiffre d’affaires de l’arbre à vent grâce aux réseaux sociaux ?

H. B.R. — Nous gagnons chaque jour des nouveaux abonnés. Nous identifions également des ambassadeurs. Nous utilisons certains outils qui nous permettent de quantifier facilement le nombre de vues ou de clics d’un post. Je suis convaincue que l’analyse qualitative est particulièrement pertinente pour une start-up. Si sa communauté est active et engagée, c’est un moteur puissant pour son développement (lever des fonds et amorcer sa commercialisation).

Notre produit a été repéré par des éditions scolaires et à la rentrée nous rentrons dans un livre d’histoire géographie pour les collégiens, tout cela grâce aux réseaux !

Conclusion des chuchoteuses : Faire connaître ses produits et réussir à les vendre grâce aux réseaux sociaux ? Check ! Mais et si Facebook et consorts jouaient aussi un rôle humain et citoyen ? C’est ce qu’expérimente jour après jour la start-up NewWind qui reçoit un véritable soutien de la part d’une communauté enthousiasmée par l’innovation et le développement durable. Plutôt motivant pour une petite start-up en croissance, non ?

NewWind, à découvrir ici !

5 (100%) 1 vote