Réseaux de proximité

La rumeur persiste à le dire, les réseaux sociaux prennent désormais leurs quartiers dans la rue d’à côté. Après les premiers réseaux de voisins, place à de nouveaux acteurs qui commencent à faire sérieusement parler d’eux. Côté startup et innovation, le local sera-t-il le nouveau Graal ? Visite guidée aux côtés du réseau Peuplade et de l’application Rive World.

Le digital, un prétexte pour une vraie rencontre humaine

Économie collaborative, troc, échange, solidarité, entraide… La tendance est bien là depuis quelques années. Une telle dynamique basée sur les interactions ne pouvait pas épargner leur fer de lance digital, les réseaux sociaux. Mais quand certains réseaux sont pointés du doigt parce qu’au lieu de connecter, ils isolent davantage, peut-on compter sur les réseaux de proximité pour inverser la tendance ?

Grégoire, CEO du réseau social Peuplade, en est convaincu : « Ces réseaux s’inscrivent dans la tendance du mieux vivre ensemble et je pense que clairement, le digital peut contribuer à ce progrès social. Notre communauté ne se rend pas sur Peuplade pour trouver le bon plan pas cher. Elle cherche avant tout la rencontre humaine, en bas de chez soi. »

Se recentrer sur son environnement, c’est aussi ce que propose l’application Rive World. Ici, pas besoin d’avoir une idée précise d’activités ni de mots clefs en tête, le site permet grâce à la technologie de la géolocalisation, de connaître toutes les actualités d’un quartier en temps réel. « Aujourd’hui le digital est devenu un moyen de s’épanouir et de se sentir bien dans son environnement », commente Mélanie, community manager chez Rive World.

Main dans la main avec les autres réseaux

À la manière d’une ville qui accueille progressivement ses nouveaux habitants, les réseaux de quartier construisent petit à petit leur communauté. Mise en abyme social media, ils ciblent évidemment les habitués des réseaux déjà existants. Leur réseau fétiche ? Facebook ! « C’est un réseau très pertinent dans notre secteur. Les campagnes de publicité s’avèrent efficaces, car elles permettent de cibler les bonnes personnes, par quartier ou centres d’intérêt ». Quant à Rive World, le site s’intéresse de près aux communautés déjà existantes au travers des Groupes Facebook et mise sur l’interaction, en s’adressant directement à leurs membres et administrateurs.

Des campagnes digitales, oui, mais tout en gardant un pied dans le réel. Certains n’hésitent pas à se rendre directement sur le terrain, pour rencontrer les leaders d’opinion des quartiers. C’est ainsi que Peuplade fait également des campagnes print dans certains journaux locaux d’arrondissement, et du street marketing, en distribuant des flyers lors d’événements du type vides greniers et fêtes associatives. « Avant d’être digital, nous sommes local. Le digital n’est pas une fin en soi, mais un outil », explique le Grégoire de Peuplade.

Le quartier, un nouveau territoire pour les marques ?

Si l’initiative de ces réseaux sent bon le philanthropisme, les réalités économiques sont pourtant bien présentes. Pour les deux réseaux, pas de doute, les marques ont clairement intérêt à s’ancrer au niveau local. C’est pourquoi tous les acteurs qui souhaitent créer du lien social dans les quartiers peuvent créer leur profil sur Peuplade. De même sur Rive World où un widget proposant des options gratuites et payantes leur est même entièrement dédié.

« En passant par des plateformes comme la nôtre, les annonceurs peuvent aujourd’hui créer du lien social, à l’image de la campagne Boost Battle Run de la marque Adidas, qui confronte les communautés de runners par quartier », confie Grégoire de Peuplade. Une initiative qui n’est pas sans rappeler le sponsoring, lorsque les marques investissent des événements sportifs pour mieux se faire connaître à la fois à l’échelle nationale et locale. Mais conclut Mélanie de Rive World, « c’est aussi aux marques à s’approprier le réseau, en proposant des initiatives créatives et originales ».

Affaire à suivre !

Retrouvez ici Peuplade et Rive World.

5 (100%) 1 vote
The following two tabs change content below.

Sophie COMTE

Journaliste - Rédactrice
Formée aux métiers du journalisme et de la rédaction, je propose mon expertise aux entreprises et médias à la recherche de contenus print et web impactants.