les gros mots du web marketing

Inbound marketing, content marketing, growth hacking… Comment s’y retrouver dans le nouveau jargon du web marketing ? Oui, ces mots manquent parfois de poésie (vous noterez tout de même l’assonance en « ing »), mais loin d’être une simple tendance, ils révèlent toutes les nouvelles pratiques et usages du web. Eclairage en 7 définitions clé !

1) Inbound marketing 

L’inbound marketing a fait son chemin depuis une dizaine d’années. Ce terme définit un ensemble de pratiques qui consistent à attirer le client, sans avoir à le solliciter directement, en lui proposant un contenu de qualité référencé par les moteurs de recherche et qu’il aura envie de partager sur les réseaux sociaux.

Pour aller plus loin : L’inbound marketing propose une approche très différente du marketing traditionnel. Aller chercher le client, l’appeler, le solliciter par une publicité omniprésente, voire intempestive… Les marques  n’ont obéi qu’à ces procédés des années durant. Mais le web renverse la tendance. Les internautes cherchent avant tout une information de qualité, et qui plus est, gratuite. A l’inverse, ils supportent de moins en moins le matraquage publicitaire. Les marques développent ainsi des stratégies de contenu, dans lesquelles elles investissent plus en communication que de la vente à proprement parlé, même si le but reste inchangé : générer des leads, et vendre !

2) Content marketing

En français, entendez marketing de contenu. Le content marketing est une stratégie basée sur la production d’un contenu informatif et/ou ludique qui suscitera l’engagement des consommateurs. C’est l’un des piliers d’une stratégie inbound marketing bien sûr !

Pour aller plus loin : le content marketing prend des formes très variées. La rédaction de contenu web est bien sûr très largement utilisée par les marques, entre autre parce qu’elle permet de se positionner sur les moteurs de recherche qui référencent l’écrit. D’autres sont très viraux et se propagent à une vitesse fulgurante via les réseaux sociaux comme des vidéos, images, web séries, documentaires etc.

3) Brand content

Ou contenu de marque. Le brand content, c’est tout simplement le nouveau crédo des marques ! Faire du contenu écrit, vidéo, audio… Le diffuser sur les bons canaux (blogs, réseaux sociaux….) en réfléchissant en amont à une stratégie  de content marketing adaptée à sa cible. Voici les nouveaux impératifs des marques afin de générer de l’audience, de la visibilité, et à terme, de l’achat sur internet. En somme, le brand content réinvente la publicité !

Pour aller plus loin : chaque marque a son univers et développe un brand content qui lui correspond. DanOn, le site de recettes intelligent de Danone se propose par exemple de donner tout à fois des recettes de cuisine, des bons de réduction sur leurs produits et des outils pour planifier ses courses.

4) Brand journalisme, l’expert

Le brand journalisme est une variante du brand content. Il consiste à appliquer les techniques du journalisme à la création de contenus de marque. Les journalistes savent écrire des contenus impactants (titres forts, accroches donnant envie de parcourir l’article, recherches approfondies étayées de citations d’experts…). Les marques se réapproprient ces techniques pour proposer un contenu à forte valeur ajoutée qui suscite l’engagement.

Pour aller plus loin : le brand journalisme nous vient des Etats-Unis. Récemment arrivé en France, il s’impose progressivement comme une vraie tendance. La marque de produits de sport Quechua s’illustre en la matière, avec son blog Hicking the Moon, un site dédiée aux passionnés de randonnées. L’idée ? Faire parler de la marque, en valorisant son expertise sur la randonnée.

5) Brand center

Le brand center est un nouvel outil du web, développé afin d’améliorer la création et la diffusion de brand content. Plateforme en ligne rassemblant tous les contenus d’une marque, il permet à toutes les parties prenantes d’accéder aux données dont elles ont besoin, via un identifiant et un mot de passe, sur une interface personnalisé.

Pour aller plus loin : certaines grandes entreprises françaises comme EDF ou Citroën possèdent déjà un brand center. Cette pratique est très répandue aux Etats-Unis. Elle fait son apparition en France et commence à intéresser petites et grandes entreprises, franchises ou encore institutions de formation, qui ont besoin de centraliser leur communication, en mettant en relation tous les acteurs qui agissent pour celle-ci.

6) Growth hacking 

Le growth hacking est le nouveau terme à la mode dans le jargon du web marketing. Il s’agit d’un ensemble de techniques originales et innovantes destinées à stimuler la croissance des entreprises, et notamment des startups. Le Growth Hacker est une personne capable d’analyser des données, de comprendre la motivation des utilisateurs. Il doit faire preuve de créativité afin de proposer les meilleures solutions pour le développement de son entreprise.

Pour aller plus loin : certaines grandes entreprises, aujourd’hui mondialement célèbres comme Airbnb, Groupon ou Facebook sont connues pour avoir utilisé les techniques de growth hacking.

7) Big Data

Le Big Data est un phénomène apparu avec l’essor d’internet. Il s’agit de l’ensemble des données produites en ligne, qui deviennent à mesure des années tellement volumineuses que les outils de gestion des donnés traditionnels ne suffisent plus pour les traiter. On connait encore mal toute l’étendue du Big Data qui intéresse autant les marques que les médias.

Pour aller plus loin : le Big Data concerne la capture, le stockage, la recherche, l’analyse et le partage des données. Il offre de nouvelles opportunités d’emplois et intéresse beaucoup les scientifiques. Il soulève aussi de nombreuses questions concernant la confidentialité et la sécurité de nos données. 

Notez cet article.