conception rédaction newsletter

Du contenu, toujours du contenu, encore du contenu, l’info est partout sur le web, tant et si bien qu’on parle actuellement d’une « infobésité » qui ne nous encourage qu’à zapper davantage. S’il apparaît nécessaire de mettre en place une vraie stratégie de content marketing pour arriver à sortir du lot et à toucher sa cible, il ne faut pas non plus hésiter à recourir à d’autres outils, qui s’avèrent tout aussi efficaces. En témoigne la traditionnelle newsletter ou campagne e-mailing, une voie privilégiée pour susciter l’engagement de vos clients et prospects. Décryptage…

Newsletters, de belles réussites

La newsletter n’a rien de nouveau dans le paysage du webmarketing et plus précisément du content marketing. Certaines sociétés en ont même fait leur marque de fabrique à l’image de MyLittleParis, qui s’est lancée avec un tout petit réseau de 50 contacts et qui a rapidement pris une place majeure sur le web grâce à un formidable bouche-à-oreille. Dans le domaine de l’art, on retrouve aussi Artips, une petite news qui s’invite une fois par semaine dans votre boite mail et qui raconte une anecdote au sujet d’une œuvre d’art. Ça vous donne envie ? Je vous comprends, moi ça m’a tout de suite convaincue. Pourquoi ? Parce que j’aime l’idée que je décide moi-même de recevoir cette newsletter. En plus, je ne risque pas de louper le rendez-vous, étant donné que j’ouvre mes mails tous les jours. Je sais ainsi que j’aurai chaque semaine ma petite dose d’art, qui plus est, gratuite.

Un rendez-vous régulier

Untitled designMais analysons plutôt le comportement de l’internaute qui s’abonne à une newsletter. Sa démarche est radicalement différente de celle qui le pousse à cliquer sur des articles suggérés par les réseaux sociaux ou par Google, une manie qui rend à la longue plutôt dépendant. Vous avez sûrement déjà entendu cette petite voix qui dit en votre for intérieur : « Vais-je cliquer et perdre mon temps à lire un contenu qui sans doute ne m’apprendra rien ? (Ah ces titres racoleurs qui ne tiennent pas leur promesse !) ». A l’inverse, quand on s’inscrit à une newsletter, on prend le temps d’écrire son mail, et de renseigner les champs d’abonnements. Cette démarche induit une participation bien plus active de l’internaute, autrement dit un fort engagement. De plus, non seulement on choisit la newsletter, mais on l’attend avec impatience, comme jadis son courrier dans sa boite aux lettres. Bref, on choisit l’info au lieu de la subir.

Newsletters, un très bon taux d’ouverture

Vous l’aurez sans doute compris, nous les internautes, ouvrons donc plus facilement une newsletter à laquelle nous nous sommes abonnés qu’un article sponsorisé sur Facebook. Les chiffres sont éloquents : une newsletter a en moyenne un taux d’ouverture entre 10% et 20% et qui peut même atteindre 50 à 80%. Toutefois, n’oublions pas que les boîtes mails sont souvent spammées par les sites de e-commerce qui usent et abusent de la confidentialité de nos adresses mails, à grand renfort de boutons « call to action » qui n’attendent que notre carte bleue pour entrer en émoi. La condition sine qua non pour réussir une newsletter sera donc de privilégier la qualité de l’information. Hé oui, comme partout ailleurs sur le web, inutile de produire un contenu vide de substance. Votre cible aura l’impression que vous lui promettez la lune avec une vitrine affriolante, et qu’une fois à l’intérieur, il n’y a plus rien d’intéressant à voir.

La voie royale pour prospecter et fidéliser ses clients

La newsletter est un formidable espace de liberté, comme l’est le blog versus le site institutionnel. Vous pourrez informer votre réseau de votre actualité, ou encore communiquer sur une offre précise. En rédigeant des articles en rapport avec votre domaine d’activité, vous renforcez votre crédibilité et votre expertise auprès de votre réseau. Sans compter que vos clients et prospects entendent parler de vous régulièrement ! Petit conseil en passant, n’oubliez surtout pas d’ajouter un formulaire d’abonnement sur votre site internet afin de récolter de nouvelles adresses et profiter de la visite des internautes sur votre site pour étendre votre réseau. De plus, il existe aujourd’hui de nombreux logiciels comme Mailchimp, Mailjet, ou Aweber pour ne citer que les plus connus, permettant de réaliser une newsletter ergonomique, au design travaillé, sans trop de difficultés, et qui offrent de précieux outils d’analyses de clics et d’ouverture. Une bonne manière d’affiner les besoins de vos clients ! En bref, la newsletter, ce ne sont que des avantages !

La newsletter des Chuchoteuses

Sachez que la conception rédaction des newsletters fait partie de notre offre, quel que soit votre secteur d’activité. Pour vous rendre compte du résultat, n’hésitez pas à consulter notre newsletter en ligne. Et surtout, n’oubliez pas de vous y abonner 😉 . Nous y livrons une fois par mois nos trouvailles du web, des pépites et autres bonnes astuces à garder sous le coude pour améliorer votre production de contenu ou encore vous tenir informé des nouveautés du digital !

3Newsletter1

Notez cet article.